Les erreurs à éviter lors d’une reprise de voiture

Lors d’une reprise de véhicule, il existe plusieurs erreurs à éviter. En effet, la reprise d’un véhicule est un processus qui peut être long et fastidieux. Il faut donc faire attention aux différents points suivants …

4.9/5 - (23 votes)

Lors d’une reprise de véhicule, il existe plusieurs erreurs à éviter. En effet, la reprise d’un véhicule est un processus qui peut être long et fastidieux.

Il faut donc faire attention aux différents points suivants :

Préparer les documents nécessaires avant de retourner votre voiture

Avant de retourner votre voiture, il est nécessaire de vous assurer que vous êtes en possession de tous les documents nécessaires. Certains documents sont obligatoires, d’autres facultatifs. Dans ce guide, nous allons passer en revue les principaux documents dont il faut être en possession avant de rendre votre voiture à l’agence CITROËN.

Votre carte grise: La première chose que vous devrez présenter à votre agent CITROËN est la carte grise du véhicule concerné.

Il est important que cette dernière soit bien à jour avec le nom et l’adresse du propriétaire actuel.

Votre permis de conduire: Le second document qui doit accompagner le certificat d’immatriculation est le permis de conduire du propriétaire actuel.

Vérifier l’état de la voiture avant et après le retour

Il est important de vérifier l’état de votre voiture avant et après le retour. En effet, un défaut ou une anomalie peut être constatée, qu’il s’agisse d’une rayure sur la carrosserie, d’une fissure sur les pneus ou du moteur qui ne tourne pas correctement. Si ces anomalies ne sont pas constatées au moment du contrôle technique, il sera difficile de les faire reconnaître par un expert automobile.

Il est donc nécessaire d’effectuer quelques vérifications avant de prendre la route pour rentrer chez soi avec sa voiture.

Lire également :   Comment créer un bon site web pour vendre des voitures en ligne

Vous pouvez par exemple demander à votre garagiste quels sont les points à contrôler en priorité afin de déterminer si votre voiture est prête à partir au garage ou non. Si vous n’arrivez pas à trouver une solution aux problèmes que rencontrent votre voiture, il est recommandé de la confier aux mains expertes d’un professionnel comme le garage Peugeot Paris 16 .

Ne pas oublier d’effectuer les réparations et les entretiens nécessaires

En cas de reprise d’un véhicule, il est important de se renseigner sur les éventuelles réparations et entretiens à effectuer. Afin d’éviter tout litige ultérieur avec le vendeur, il est préférable de préparer un ordre de réparation avant la vente d’un véhicule. Pour cela, il suffit d’inscrire au stylo le numéro du châssis, l’année et le kilométrage du véhicule.

Il faut ensuite noter les problèmes ou défauts constatés sur la voiture (rayures, bosses ou autres) et évaluer les travaux nécessaires à sa remise en état. Enfin, une fois que tous ces renseignements ont été notés sur un document officiel appelé « ordre de réparation », signez-le à chaque fois qu’il y a des modifications apportés au véhicule. Ce document doit être établi en double exemplaire si les travaux sont générés par des changements techniques importants : moteur ou boîte de vitesses automatique par exemple.

Faire attention aux frais supplémentaires liés au retour

Un véhicule peut être acheté et revendu pour beaucoup de raisons. Parfois, la raison principale est le manque de place dans la voiture ou parce que vous voulez changer de voiture. Dans ces cas-là, faire attention aux frais supplémentaires liés au retour du véhicule peut être une bonne idée. Certains coûts supplémentaires doivent être pris en compte lors d’un achat d’un véhicule : Les frais liés à la réparation et à l’entretien du nouveau véhicule : si le montant total des dépenses effectives est plus élevé que le prix d’achat initial, les vendeurs ne seront pas disposés à racheter votre ancien véhicule.

Lire également :   Tout savoir sur la rémunération d’un travail à temps partiel

Lorsque cela se produit, il faut payer les frais d’entretien du nouveau véhicule avant qu’il soit mis sur le marché.

Le montant exact dépendra du type de travail que votre nouveau véhicule aura besoin après l’achat (par exemple : si elle a besoin d’une révision complète).

Les frais liés au transport vers un nouvel endroit : si votre ancienne voiture doit être transportée jusqu’à sa destination finale, il faudra payer des frais supplémentaires pour ce service.

Les taxes et les impôts : chaque année, tout propriétaire ​de voiture reçoit un document qui indique le montant des taxes dont il devra s’acquitter sur son ancienne voiture (taux de TVA, taxe CO2…).

Il convient donc de bien prendre en considération ce point avant de faire une offre pour un modèle particulier ; cela évitera un grand inconfort financier plus tard !

Se renseigner sur les règles de restitution des différents fournisseurs

La reprise d’un véhicule peut être un processus long et fastidieux.

Il est important de se renseigner sur les règles de reprise des différents fournisseurs avant de décider si oui ou non, on souhaite se lancer dans cette opération.

Le but premier est de trouver la meilleure offre possible en fonction du modèle du véhicule à reprendre.

Il faut aussi savoir que la reprise d’un véhicule peut s’avérer complexe car il existe plusieurs types de rachat et certaines conditions doivent être respectées pour pouvoir bénéficier des indemnités kilométriques par exemple.

Les voitures particulières doivent avoir moins de 10 ans tandis que les camions ont une limite d’âge fixée à 8 ans maximum. Pour connaître les principales informations qui régissent la reprise d’un véhicule, nous allons nous appuyer sur le site Internet du ministère de l’Économie et des Finances :

  • http://www.economie.gouv.fr/cedef/rachat-voiture-particuliere
Lire également :   Du chat libertin au coquinage en club, témoignage de libertin passionnés

Respecter les horaires de retour afin d’éviter les pénalités

Une reprise de véhicule doit impérativement être effectuée dans les délais définis par le Code de la route. En effet, les voitures peuvent être enlevées pour destruction à partir du moment où elles ont quatre ans mais ne peuvent pas être restituées avant un an après l’achat.

Il est donc important de respecter les horaires car si vous dépassez ce délai, des pénalités seront appliquées.

La restitution du véhicule doit se faire dans une station agréée par le ministère des transports et non sur un parking privé, sous peine d’une amende de 135 euros. Si votre auto est encore en bon état et qu’il n’y a pas eu trop de kilomètres au compteur, il n’est pas interdit d’en faire profiter une personne qui aurait besoin d’un véhicule, même si cela ne rentre pas tout à fait dans le cadre légal. Mais attention, il faut que cette personne soit inscrite sur le contrat de vente afin que l’acheteur puisse bénéficier des garanties constructeur et prendre la route en toute sécurité !

Le trading Forex et le trading CFD ont-ils des différences importantes ?

Dans le cadre d’une reprise de véhicule, il est important de ne pas commettre certaines erreurs. Tout d’abord, il faut savoir que la plus part des vendeurs vous proposeront une reprise en l’état, cela signifie que l’objet sera repris à sa juste valeur (prix de vente du marché) sans aucune décote. Par conséquent, il faudra être très vigilant et surtout bien comparer les offres avant de faire votre choix. Ensuite, il faut savoir que la plupart des professionnels exigent un contrôle technique valide pour reprendre votre voiture.

Laisser un commentaire